N°1 / Juin 2019 – La Nuit

ÉDITO / LA NUIT

Parler de la Nuit, des émulations et des problèmes qu’elle pose en milieu urbain, est une idée qui s’est imposée dès le début de l’aventure de La Zone. Quel meilleur thème pour des premières publications, le mois du solstice d’été, la nuit la plus courte de l’année ? Quel meilleur thème pour évoquer Marseille et les interactions qui s’y nouent, alors même que le monde de la nuit est en pleine recomposition, parfois forcée par un renouvellement urbain décidé à huis clos ?

Pour nous, l’entrée par la Nuit représentait à la fois un intérêt théorique, et l’opportunité de donner à voir une proposition artistique décalée, mais tellement en accord avec ce que nous présentons des mutations sociales d’une génération. Le choix de la première artiste, Charlotte Smidt, a été motivé par son approche presque gratuite, naïve, et immédiate de la nuit. Elle représente sa nuit, ou plutôt leurs nuits, les siennes et celles de ses potes. Elle représente les interstices de la nuit, qui semblent insignifiants, comme au contraire les moments les plus porteurs de sens, qui deviennent nœuds de l’amitié.
Avec C. Smidt, nous avons voulu donner à voir la nuit par le détail, comme contre-proposition à notre premier article, qui présente une nuit plus théorique. A quoi fait-elle appel dans notre imaginaire, et quelles en sont les implications philosophiques, sociologiques, et par suite artistiques ? Voilà comment nous avons abordé la question.

La seconde vague de publications du mois aborde quant à elle la question de la nuit sous l’angle de la construction sensible du discours sur les lieux urbains. Pour cela nous avons choisi, évidemment, les quartiers de la Plaine et du Cours Julien, parce que ce sont les lieux que transpirent les œuvres de C. Smidt, mais aussi parce ce sont les nôtres, ceux de l’équipe de La Zone. Nous voyons des mutations à l’œuvre, et nous voulions les comprendre, ou du moins apporter une manière de le faire. Cette deuxième vague viendra compléter la première en milieu de mois.

Bonne lecture ! Les membres de La Zone

Les articles

« L’EXAMEN DE MINUIT »

Par où commencer pour parler de la nuit, pour tracer les contours de celle qui, indéniablement, a pour propriété de les brouiller ? Puisque La Zone est marseillaise, et que le mysticisme a quelque chose de fascinant, allons entrouvrir la porte du symbolisme…

Lire la suite ici

CHARLOTTE SMIDT : NUITS INTIMES

Charlotte Smidt, jeune artiste de la scène Marseillaise, explore le monde de la nuit. Elle recueille des témoignages, elle vole des moments et entre dans l’intimité de personnages qu’elle croise au cours de ses soirées, de fêtes…

LA PLAINE/LE COURS JULIEN : LES HEURES SENSIBLES

 Le Cours Julien, la Plaine. Deux lieux emblématiques et chargés de représentations lorsque l’on veut parler de la nuit à Marseille...

Lire la suite ici

LA CHRONIQUE ANACHRONIQUE DE ZAZA: LA PLAINE

« Ya énormément à dire sur la Plaine, mais déjà je pense qu’il est important de préciser que j’ai toujours vécu à Marseille, la Plaine (et dans son ensemble aussi le Cours Julien qui est pour moi un grand ensemble, je fais pas vraiment de distinction entre les deux)... »

Lire la suite ici